Le drapeau des anciens combattants de Saint Alban de Montbel

Tourisme économie : 

Mardi 11 novembre 2014 à Saint Alban de Montbel.

La commune a célèbré la cérémonie qui commémore la fin de la première guerre mondiale devant un public nombreux de Saint Albanais, jeunes ou plus anciens sur la place de la Mairie.

Une attention toute spécifique a été portée à cette cérémonie pour le centenaire du début de ce conflit si meurtrier pour nos campagnes et nos villages.

Un drapeau a été tout particulièrement remarqué, celui des anciens combattants de Saint Alban de Montbel lors de la Grande Guerre.

Cliquer sur une vignette pour l'agrandir - Touche Echap pour revenir à cette page

Ce dernier a dû être utilisé à de nombreuses occasions lors de cérémonies officielles.

Géraud Renaudin – Conseiller municipal à Saint Alban de Montbel

« J’ai retrouvé ce drapeau [un peu oublié] rangé dans une armoire en Mairie.
Il était complet avec ses attributs d’usage et de protocole : hampe démontable, les gants blancs et le baudrier de portage complet.
L’ensemble était dans un état dans lequel on imagine trouver une relique d’approximativement 100 ans d’âge… mais correct pour une tentative de restauration. »

« J’ai restauré complètement le bois de la hampe, briqué les cuivres, graissé le baudrier et lavé les gants. Le drapeau lui-même pourrait être restauré mais compte tenu de son usage et, en faisant attention, en le traitant avec beaucoup de respect et de soin, il peut être utilisé lors de nos cérémonies officielles ».

La déontologie du porte-drapeau

Source : www.calvados.gouv.fr/

La tenue vestimentaire du porte-drapeau.
Le porte-drapeau qui est le digne représentant de son organisation, et à qui a été dévolu le très grand honneur de porter l’emblème de cette dernière, doit être d’une tenue vestimentaire irréprochable. À savoir :
En pantalon sombre et blazer bleu marine ou gris (ou vert, ancien de la légion par exemple) en costume sombre ou exceptionnellement en tenue militaire réglementaire actuelle (avec l’accord du Délégué militaire départemental) ; pas de "pioupiou" 14/18, ou bandes molletières 39/40...
Il peut porter la cravate (noire de préférence ou celle de sa section).
Il peut être couvert [coiffure régimentaire en relation avec son drapeau ou béret (noir, vert ou rouge) ou la "tarte" des troupes de montagne].
Surtout, ne pas omettre les gants blancs en respect de l’emblème porté.
Les décorations officielles pendantes de grand modèle sont portées à gauche, les décorations d’associations à droite.
Le baudrier se porte sur l’épaule de droite afin de ne pas masquer les décorations.
La hampe du drapeau se tient de la main droite (comme le fusil).
[…]